Le Cirque Barnum

Le Cirque Barnum

La jeunesse de Phineas Taylor Barnum

Phineas Taylor Barnum est un fils d’agriculteurs du Connecticut qui se voit contraint de partir travailler à New York à la mort de son père : nous sommes en 1825 et il n’a alors que quinze ans. C’est en travaillant dans une taverne de la ville qu’il découvre le théâtre les spectacles de montreurs d’animaux. Avec l’aide de son grand-père, il monte une épicerie sur Bethel qu’il transforme en Temple de la fortune : Phineas a déjà un don pour faire croire aux gens qu’ils vont décrocher le gros lot.

Les débuts de la carrière de forain

Après s’être marié, il revient s’installer à New York en 1934. Il achète et expose au public une esclave noire aveugle et quasiment entièrement paralysée : il la dit être l’ancienne nourrice de Georges Washington, âgée de cent soixante-et-un an. En 1841, il achète le Scudder’s American Museum qui présente des freak shows. À cette époque, Barnum se distingue déjà par ses talents de publicitaire, et n’hésite pas à aller jusqu’à manier les canulars et les impostures.

Les associés de Barnum

Trente ans plus tard, Barnum met en place avec William Cameron Coup The Greatest Show on Earth, un spectacle inédit pouvant accueillir 5 000 personnes, voyageant dans toute l’Europe par voies ferrées. Avec les quatre-vingt wagons et trois locomotives qu’il nécessite, le déplacement du cirque est déjà un spectacle en soi.

Des différends conduisent les deux hommes à se séparer et Barnum se rapproche de son concurrent de l’époque, James Anthony Bailey. C’est ainsi que le Great London Circus and Ganger’s Royal British Menagerie s’installe avec tout son matériel électrique sur les trois pistes de la scène de Barnum. Le cirque, qui présente notamment l’éléphanteau Jumbo, remporte un franc succès aux États-Unis comme en Europe. Le gigantisme américain est à son comble avec la présence d’animaux rares et les ménageries hors normes. Lorsque Barnum décède en 1891, Bailey reprend le flambeau seul, continuant de produire The Greatest Show on Earth jusqu’à ce qu’il meure en 1906. Les frères Ringling le reprennent alors et l’exploitent sous le nom Ringling Bros, and Barnum & Bailey Circus. Ce cirque, réputé comme le plus grand du monde, a fermé ses portes en 2017.