Le Cirque Bouglione

Le Cirque Bouglione

Une famille circassienne depuis trois siècles

Les premières traces d’histoire circassienne chez les Bouglione remontent au XVIIIe siècle : ce sont des roms Sintis issus de la branche pakistanaise et à l’époque, ils sont montreurs d’ours en Italie. La famille raconte que Scipion Boglioni, fils d’un drapier de Turin du XIXe siècle ayant réussi dans la soie, aurait suivi une gitane dompteuse de fauves jusqu’en France. Ils s’y seraient installés pour présenter des ménageries foraines, francisant leur patronyme en Bouglione.

Une tradition de père en fils

Au fil du temps, la tradition se perpétue au sein de la famille et au début du siècle dernier, Joseph, surnommé Sampion Bouglione, possède des ménageries célèbres dans toute la France. Avec ses quatre fils Alfred dit Alexandre, Joseph, Firmin et Nicolas dit Sampion II, ils montent en 1924 le Cirque des quatre frères Bouglione. En 1926, Alexandre a l’idée de s’inspirer de la tournée du célèbre cow-boy Buffalo Bill, Wild West Show, pour créer un spectacle : le Stade Circus Buffalo Bill. Leur chapiteau implanté Porte de Champerret fait salle comble, à tel point que les théâtres parisiens de l’époque se regroupent pour tenter d’interdire le spectacle dans Paris.

L’arrivée au Cirque d’Hiver

En 1934, les frères rachètent le Cirque d’Hiver à Gaston Desprez : ils paient comptant et en pièces d’or, coiffant au poteau la famille Amar qui est aussi sur les rangs pour la reprise. Dès lors, les noms de Bouglione et Cirque d’Hiver deviennent éternellement liés. Les plus grands artistes viennent s’y produire :

  • La première dompteuse Pauline Borelli
  • Lécuyère Émilie Loisset
  • Les Fratellini
  • Achille Zavatta
  • Les célèbres pantomines La Princesse Saltimbanque, La Perle du Bengale et Les Aventures de la Princesse de Saba.

L’après-guerre

À partir de la guerre, le Cirque d’Hiver accueille d’autres manifestations : des matchs de catch, des meetings. Le film Trapèze y est tourné en 1955. De nombreux spectacles viennent s’y produire dont Émilie Jolie, Barnum, Jacques Higelin, le Festival Mondial du Cirque de Demain, le Cirque Chinois ou encore le Cirque du Soleil. Il sert régulièrement de salle de spectacles pour compenser les pertes liées au déclin que connait le monde du cirque.

Les autres cirques Bouglione

  • En 1992, André-Joseph et Sandrine Bouglione créent le Cirque Joseph Bouglione. En 2018, il prend une nouvelle orientation artistique et écologique et se renomme ÉcoCirque Joseph Bouglione.
  • Alexandre et Lydie Romanès-Bouglione en 1994 montent le cirque Romanès, premier cirque tsizane d’Europe
  • Une partie de la famille Bouglione réalise des tournées en Belgique avec le cirque Firmin Bouglione.